Sélectionner une page

Nos agriculteurs souffrent non seulement d’une concurrence économique déloyale avec des pays à bas coût de production, mais aussi de distorsions de réglementations trompeuses pour les consommateurs et injustes pour les producteurs.
Ici, ce sont les producteurs, notamment vauclusiens, de cerises, auxquels on interdit l’usage de certains produits phytosanitaires, qui doivent faire face à des importations de cerises de Turquie où ces mêmes produits sont autorisés.
Il est plus que jamais urgent de mettre en place un protectionnisme intelligent de nos productions, et indirectement une protection des consommateurs, sans quoi nos filières seront en péril.

 

 

e